Bernard Doray

 Psychiatre, auteur de Psychanalyse et sciences sociales, et L'inhumanitaire

 

« Il y a des lieux de marges qui peuvent resymboliser tout. Il y a des mouvements de resymbolisation qui vont redonner du sens, par exemple le mouvement zapatiste : ils décident de ne pas rentrer dans la guerre dans une situation de guerre et risquent leur peau pour ne pas risquer de se perdre. À partir de cette situation de dilution des règles, des lois et de la réciprocité dans la guerre, je peux m’imaginer que Saint-Alban est un lieu ou s’est accrochée autre chose : une permanence du droit à la poésie, à la vie commune, à une survie organisée et à la collectivité. Alors, comme le font les zapatistes actuellement, il y a des effets pour des ensembles et des espaces politiques considérables. C’est ça l’événement. Il y a un rapport entre Saint-Alban, événement et resymbolisation. »  

 

Site généré avec LoGz(B) 2005 by Loz http://www.logz.org, Copyleft Licence Art Libre | site map
nombre de requêtes 11