6Xportrait

L’art de la rencontre :

"une science de l’écoute et de l’écho".

En 1995, nous rencontrons Lucien Bonnafé. Nous venons lui parler de Paul Eluard. Il déroule devant la caméra ce qui a été pour nous un programme de travail pendant plusieurs années. Il est le fondateur du désaliénisme. Pendant la guerre, il a caché Paul Eluard et bien d’autres dans l’hôpital psychiatrique de Saint-Alban. « Pour moi, Eluard est un de mes maîtres dans l’art de la sympathie ». Quand il explique ce qu’est cet art de la sympathie, il le voit dans l’exercice de l’écoute et de l’écho. « La psychanalyse, qu’on le veuille ou non, c’est quand même, fondamentalement, une science de l’écoute et de l’écho. Or il se trouve que la leçon poétique dont le mouvement surréaliste a parlé est celle qui permet au sujet humain de mieux s’entendre et de mieux se faire écho. C’est le contrepoison contre tout héritage scientiste, contre l’outrecuidance du savoir établi. Il faut multiplier nos propres capacités d’écoute de ce que l’autre dit et se faire, soi-même, une aptitude à donner un écho sensible, à réagir ». Écoute. Écho. Il y a eu reconnaissance de notre part et appropriation de ces idées que Lucien Bonnafé a réaffirmées toute sa vie.

lien permanent


Site généré avec LoGz(B) 2005 by Loz http://www.logz.org, Copyleft Licence Art Libre | site map
nombre de requêtes 11